Préparation à l’allaitement et aux soins de bébé


Pourquoi faire une préparation à l’allaitement?

Beaucoup de femmes pensent qu’il est inutile de se préparer à allaiter, que cela va se faire tout seul, qu’il n’y a qu’à mettre le bébé devant son sein et que celui-ci fera le reste. Et bien dans la réalité, cela est rarement le cas car même si effectivement l’allaitement est quelque chose de naturel, il demande quand même au début une phase d’apprentissage qui peut se révéler très fatigante et source d’angoisse pour les jeunes mamans. De plus, au Maroc, la plupart des femmes pratiquent « l’allaitement mixte » c’est à dire qu’elles donnent à la fois le sein et le biberon. Hors, ce mode de nutrition lorsqu’il n’est pas bien géré, conduit fréquemment à un échec de l’allaitement. Il est très fréquent d’entendre une femme dire qu’elle a dû arrêter son allaitement au bout de quelques semaines parce qu’elle n’avait plus de lait ou parce que son bébé ne tétait pas. Dans la majorité des cas, cela aurait pu être évité par une meilleur information et un meilleur accompagnement de l’allaitement maternel. Les séances de préparation apportent aux femmes les connaissances pratiques et théoriques de base qui leur permettent de gérer simplement les petites difficultés du début d’allaitement et d’éviter ainsi un passage forcé au biberon.

En quoi consistent les séances de préparation à l’allaitement?

Dans un premier temps, la sage-femme explique, à l’aide de schémas simples, le fonctionnement du sein et la manière dont celui -ci démarre et modifie la production de lait durant les 10 premiers jours qui suivent la naissance.Une fois que le mécanisme de l’allaitement est bien compris, il est beaucoup plus simple, pour la jeune maman, d’éviter les petites erreurs du début. Puis dans un deuxième temps, la sage-femme montrera à la future maman les différentes positions dans lesquelles elle peut allaiter son bébé et lui expliquera les signes qui lui permettront de s’assurer que son enfant tète efficacement. Pour finir la sage-femme répondra à toutes les questions que se pose la jeune maman: « comment savoir qu’il a assez mangé? est ce qu’il faut le réveiller? combien de tétées, doit-il prendre par jour?… » Elle apportera également des conseils précieux pour réussir un allaitement mixte ce qui se révèle particulièrement nécessaire aux nombreuses femmes qui reprennent le travail 3 mois après l’accouchement et qui souhaitent concilier allaitement et activité professionnelle.

Donner mon avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*